Fleur Pellerin, Ministre de la culture et de la communication, prévoit d’ajouter, sans concertation, un article au Code de l’urbanisme qui réserve aux architectes l’élaboration du projet architectural, paysager et environnemental d’un lotissement. Réserver cette production aux architectes revient à dire qu’ils sont les seuls professionnels compétents en la matière. Cette affirmation est fausse ! La profession défend une approche pluri-disciplinaire pour tous les projets d’aménagement urbain. Les meilleurs projets résultent d’équipes regroupant tous les professionnels du cadre de vie.

Des paroles aux actes ? 

Fleur PELLERIN affirmait récemment dans un grand quotidien régional* « ma méthode, c’est la concertation pour aboutir à des mesures acceptables par tous ». Nous l’invitons à mettre ses actes en conformité avec ses paroles et à engager un large processus de concertation de toutes les professions du cadre de vie pour améliorer la qualité de conception des projets urbains et notamment des lotissements.